L’Amant Double

Ce soir, je n’ai pas envie de prendre de distance. Ce soir, je dis je. Parce que c’est la spectatrice en moi qui a été touchée. Et je suis fatiguée. Cette après-midi, par ennui et par dépit, je suis au hasard allée voir L’Amant Double de François Ozon. Non, je n’ai rien vu de lui….

C’est grave

Pourquoi ce plaisir malsain de la chair déchirée ? Nous devenons des voyeurs des actes les plus profanes. Enfermés dans cette salle sinistre, loin des regards, on se laisse bercer par l’horreur. Entre ces murs, les vices se réveillent. Personne ne doit savoir ce qu’il s’y passe. Les tabous de la chair, du sexe cruel et…

The Art of Fiction : Nocturnal Animals et A Monster Calls

Les adaptation littéraires au cinéma sont bien plus courantes qu’elles n’y paraissent, et c’est loin d’en être une mauvaise chose. On reproche trop souvent au cinéma contemporain de ne plus savoir créer du contenu original, se laissant aller à la facilité de l’adaptation. Le travail d’adaptation, ce n’est sûrement pas transformer chaque mot en image….

Bilan 2016

La fin de l’année est toujours un moment étrange, presque hors du temps. Le temps de faire un bilan. Du temps (invraisemblable ) passé assis dans l’obscurité d’un cinéma. Pour les amoureux du cinéma, et pour tous les autres, c’est le moment de revenir sur ce qui nous a passionné cette année. Et comme chaque…

[Télégramme] Vie quotidienne des guerriers de l’espace

Je suis intimement convaincue que les mots sont autonomes. Qu’ils font sens par eux-mêmes. Il m’est parfois difficile, pour des raisons qui m’échappent, d’écrire un véritable argumentaire pour un film. Parce que l’émotion, parce que la subjectivité, parce que mes connaissances ont des limites. Parce que je ne suis pas critique et que j’ai beaucoup…

Hacksaw Ridge

Pourquoi ? Quel est ce besoin nécessaire de faire revivre les atrocités d’un passé qu’on ne connaît que de nom ? Pourquoi cet attrait si particulier pour une violence inouïe ? Un film devient un acte de survivance, une histoire que l’on raconte et qui traverse le temps. C’est aussi un devoir de mémoire, celui…

The Sound and the Fury

Regarder une série demande du temps. C’est l’attente perpétuelle d’une échéance qu’on idéalise, mais qu’on redoute à chaque instant. On mène une double vie. Des personnages devenus nos semblables, des amis de longues dates. Jusqu’à ce que la mince frontière se brouille. Une obsession. Jamais assez. Encore. Une obsession. De la mort. De l’occulte. Du…

A History Of Violence

Nicolas Winding Refn est un de ces réalisateurs dont la touche artistique fascine comme elle rebute, mais ne laisse pas indifférent. Prétentieux, génial, vide, fascinant. Le cinéaste semble avoir connu un regain d’intérêt avec Drive auprès d’un public plus large, pour ensuite paradoxalement plonger dans un cinéma de plus en plus abstrait et contemplatif, privilégiant…

FEFFS 2016 – Jours 3 et 4 : Tennis absurde et Giallo

Jeudi 22 septembre. La dure réalité m’a rattrapée, et m’a empêchée d’aller errer dans les salles obscures. A l’exception d’une séance en plein-air de Jurassic Park, au pied de la cathédrale. Je suis donc de retour pour les quatre derniers jours du festival. La journée recommence à 14h, avec l’intriguant Fear Itself de Charlie Lyne . Produit…

FEFFS 2016 – Jour 2 : Sorcières et vampires

Une nouvelle journée commence, une journée plutôt pluvieuse, ce qui est un bon prétexte à aller se cacher dans les salles de cinéma, au point de ne plus voir la lumière du jour. J’aime énormément cette ambiance bon enfant, le plaisir de parler avec les inconnus autour de nous de ce qu’on voit, débattre avant…

White Bones and Revelations

  Passer une année normale à Poudlard. Depuis sa première année à l’école des sorciers Harry n’a fait que risquer sa vie, se précipiter de manière totalement involontaire et inconsciente vers les pires des risques. Souvent, c’est en fait le danger qui se précipite vers lui, une impression persistante que le monde lui veut du…

Ofelia in Wonderland

Il est tard. J’ai peur des monstres sous mon lit. J’ai peur des monstres hurlant dans la nuit. Raconte moi une histoire. Ta lumière me berce. J’aime voir tes couleurs vaciller dans l’obscurité. Laisse moi redevenir un temps l’enfant qui s’endormait dans ses rêves. Grandir, c’est être un enfant qui oublie de s’émerveiller. Le cinéma…