BlackKklansman : pourquoi un cinéma politique ?

Synopsis :  En 1978, Ron Stallworth est le premier policier afro-améicain de Colorado Springs. Il s’infiltre dans la branche locale du Ku Klux Klan et parvient même à devenir président de cette organisation raciste. Pendant des mois, Stallworth se  fait passer pour un suprémaciste blanc, avec l’aide de son collège Flip Zimmermann.   Le festival de…

Un Couteau dans le Coeur

Synopsis : Paris, été 1979. Anne est productrice de pornos gays au rabais. Lorsque Loïs, sa monteuse et compagne la quitte, elle tente de la reconquérir en tournant un film plus ambitieux avec son complice de toujours, le flamboyant Archibald. Mais un de leurs acteurs est retrouvé sauvagement assassiné et Anne est entraînée dans une enquête…

Sexisme, cinéma et blogosphère – et maintenant ?

C’était une coïncidence. Une étrange coïncidence. Quelques mois plus tôt, nous avions décidé de parler. Nous, les blogueuses cinéma. Vous vous souvenez sans doute de ces articles, de nos articles.  En pleine affaire Weinstein, #Metoo et #Balancetonporc. Pour ma part, c’est arrivé par hasard. Il fallait que j’en parle parce que ça me rongeait. Il…

Robots without rings

Depuis aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été fasciné par la science-fiction et ses montagnes de possibilités. C’est un genre que je chérie au plus haut point et il est un important formateur de mes goûts. Tout a commencé par Star Wars, s’il y a bien deux VHS que j’ai regardé étant jeune…

A Ghost Story

  Les spectres des ténèbres. Sous la nuit étoilée, s’endorment les deux amants. La chaleur des draps. Des doigts qui s’entrelacent et tes mains dans mes cheveux et un baiser sur le front. Les choses se taisent. Le néant du silence, paisible. La lumière rosée du lendemain, et d’un renouveau.   Jusqu’au chaos. Disparu. C’est…

Interview : Justin Benson and Aaron Moorhead [ FEFFS 2017 ]

Pour la version française, cliquez ici  During the 10th edition of the Strasbourg European Fantastic Film Festival, Justin Benson and Aaron Moorhead came to show their third movie, The Endless, an intriguing movie about time-travel and a sect. I had the amazing opportunity to meet them and to talk about the creation of their film….

Rencontre avec Justin Benson et Aaron Moorhead – The Endless [ FEFFS 2017 ]

For the English version, click here  Parfois il y’a des rencontres qu’on oublie pas. Pour cette dixième édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, les deux réalisateurs Justin Benson et Aaron Moorhead sont venus présenter leur troisième film The Endless, film étrange et intriguant de deux frères et d’une secte, sur fond de…

Sexisme, cinéma et blogosphère

«Il y a eu quelques exceptions mais pour la plupart, j’ai été surprise par la représentation des personnages féminins dans ces films. J’espère qu’en incluant plus de femmes dans l’écriture, nous aurons plus de femmes comme celles que je rencontre dans ma vie quotidienne. Des femmes qui sont entreprenantes, qui ont du pouvoir, qui ne…

FEFFS 2017 – Jour 8 & 9 et épilogue : L’exorcisme de l’Homme Puma

Samedi 23 septembre  Toutes les bonnes choses ont une fin. Une semaine déjà. Une fin mémorable. Qui aurait cru voir William Friedkin passer à 10cm de soi. Une masterclass passionnante en présence du maître, dont l’arrivée fut ponctuée par une émouvante et longue standing-ovation. Des anecdotes et un récit d’un homme passionné, dont le récit…

FEFFS 2017 – Jour 7 : intelligence artificielle en carton

Vendredi 22 Septembre  Retour au Shadok pour explorer les quelques jeux indépendants en compétition. Au milieu de la dizaine de jeux vidéos présentés en compétition, trois ont su proposer quelque chose de suffisamment mémorable pour retenir l’attention. D’abord We All End Up Alone, jeu narratif qui met le joueur dans le quotidien d’un homme à…

FEFFS 2017 – Jour 3 et le reste : Drive-In et rednecks

Lundi 19 Septembre La fatigue s’en est presque allée, la maladie est elle bien présente. L’heure aujourd’hui sera donc aux courts-métrages internationaux. Une sélection cette année tournée avant tout vers l’horreur, et peut-être un peu décevante par rapport à la cuvée 2016. Au programme huit courts issus de différentes nationalités. Amy –  Gustavo L. Cooper (…