Southern Gothic, portrait d’une Amérique rongée par le mal

Le cinéma américain est celui que l’on croit connaître le mieux. Celui des héros invaincus et éternels, où la violence finit toujours par être réprimée par la justice, la bonté et le courage. Nation idéale prête à accueillir la veuve et l’orphelin d’un mal qui ronge l’humanité. Terre promise et bienveillante des héros surhumains qui…

Aimer pour connaître

Pourquoi écrire quand on est pas légitime ? Le cinéma est un art. De celui qui élève l’âme et la conscience. De celui que l’on juge, et dont la critique est elle-même devenue une institution. Savoir manier les mots pour apprécier le génie à l’oeuvre. C’est un savoir , une connaissance qui peut-être enseignée avec…

La fiction gothique : le plaisir de l’effroi

Et le corbeau, immuable, est toujours installé, toujours installé sur le buste pâle de Pallas, juste au-dessus de la porte de ma chambre ; et ses yeux ont toute la semblance des yeux d’un démon qui rêve ; et la lumière de la lampe, en ruisselant sur lui, projette son ombre sur le plancher ;…

Cent films pour quoi ?

Difficile d’établir une liste de film quand on a rien vu. C’est pourtant la tâche étrange à laquelle m’a conviée le Cinéma Avec un Grand A. Une liste sous forme des 100 meilleurs, alors même qu’elle est absurde. Absurde car personnelle, subjective, et erronée pour la plupart d’entre vous. Absurde, car classer des films n’a…

L’Amant Double

Ce soir, je n’ai pas envie de prendre de distance. Ce soir, je dis je. Parce que c’est la spectatrice en moi qui a été touchée. Et je suis fatiguée. Cette après-midi, par ennui et par dépit, je suis au hasard allée voir L’Amant Double de François Ozon. Non, je n’ai rien vu de lui….

We can be heroes

On devient ce que l’on voit. Les histoires de que l’on écoute nous ouvrent sur le monde, une réalité qu’on ne comprend pas toujours. L’enfance, c’est ce moment où l’on se confronte pour la première fois à une réalité merveilleuse. Les héros de notre enfance sont ceux qui nous apprennent le monde. Ses valeurs, ses…

Get Out

Le cinéma d’horreur s’inspire toujours de l’inconnu pour nous faire peur. Des démons invoqués par de sinistres cérémonies. Des créatures dégoûtantes venues d’ailleurs. Des fantômes qui hantent les vieilles bâtisses. Alors pour se rassurer, on se dit que tout cela n’existe pas. Tard dans notre lit, on se répète ce n’est que de la fiction….

La Mélodie du Bonheur

Entendre un film. Le voir dans ses notes, dans sa douce mélodie. Se repasser des souvenirs d’un instant, d’une scène, d’une parole. Se faire un film, un autre peut-être dans son cœur. Se laisser bercer par des images mentales. Un film, c’est des images chantées. Des mouvements mélodieux. Un fantasme animé. On se met à…

On the Nature of Daylight

  Le vrai voyage, c’est celui qu’on ne peut prédire. C’est s’affranchir du temps et de l’espace. Errer dans un inconnu presque effrayant, où l’on se  cogne dans l’obscurité, en ne réalisant jamais immédiatement ce qui nous arrive. Car rien n’est jamais comme on l’entend, le voit, le ressent. Voyager, c’est revenir. C’est grandir. C’est s’émerveiller d’une…

La guerre des mondes

  J’ai exceptionnellement laissé ma place à quelqu’un qui avait très envie de vous parler de Life. Life est un mélange entre Gravity et Alien, avec un soupçon d’Interstellar. Est-ce que c’est une bonne chose? Oui, un bon gros oui même! J’ai des choses à reprocher à ce film, mais ce ne sont pas ce…

Souvenir d’une émotion perdue

Dans la nuit noire, on s’ouvre à soi même. Les images lumineuses nous abandonnent dans notre propre solitude.  Face à l’illusion du temps, les sentiments inavoués se dévoilent. On devient plus vrai, plus sincère, plus-. Devant le vacarme assourdissant des ténèbres, on se retrouve face à nous-même. On se découvre des joies, des peines, des…

C’est grave

Pourquoi ce plaisir malsain de la chair déchirée ? Nous devenons des voyeurs des actes les plus profanes. Enfermés dans cette salle sinistre, loin des regards, on se laisse bercer par l’horreur. Entre ces murs, les vices se réveillent. Personne ne doit savoir ce qu’il s’y passe. Les tabous de la chair, du sexe cruel et…