Sexisme, cinéma et blogosphère

«Il y a eu quelques exceptions mais pour la plupart, j’ai été surprise par la représentation des personnages féminins dans ces films. J’espère qu’en incluant plus de femmes dans l’écriture, nous aurons plus de femmes comme celles que je rencontre dans ma vie quotidienne. Des femmes qui sont entreprenantes, qui ont du pouvoir, qui ne…

FEFFS 2017 – Jour 8 & 9 et épilogue : L’exorcisme de l’Homme Puma

Samedi 23 septembre  Toutes les bonnes choses ont une fin. Une semaine déjà. Une fin mémorable. Qui aurait cru voir William Friedkin passer à 10cm de soi. Une masterclass passionnante en présence du maître, dont l’arrivée fut ponctuée par une émouvante et longue standing-ovation. Des anecdotes et un récit d’un homme passionné, dont le récit…

FEFFS 2017 – Jour 7 : intelligence artificielle en carton

Vendredi 22 Septembre  Retour au Shadok pour explorer les quelques jeux indépendants en compétition. Au milieu de la dizaine de jeux vidéos présentés en compétition, trois ont su proposer quelque chose de suffisamment mémorable pour retenir l’attention. D’abord We All End Up Alone, jeu narratif qui met le joueur dans le quotidien d’un homme à…

FEFFS 2017 – Jour 3 et le reste : Drive-In et rednecks

Lundi 19 Septembre La fatigue s’en est presque allée, la maladie est elle bien présente. L’heure aujourd’hui sera donc aux courts-métrages internationaux. Une sélection cette année tournée avant tout vers l’horreur, et peut-être un peu décevante par rapport à la cuvée 2016. Au programme huit courts issus de différentes nationalités. Amy –  Gustavo L. Cooper (…

FEFFS 2017 – Jour 1 & 2 : boucle temporelle et cadavres au soleil

Vendredi 15 Septembre  Alors que tout le monde est en train de frissonner devant la créature de Ca pour la cérémonie d’ouverture, un malheureux contre-temps ( et disons le franchement, une peur panique des clowns ) m’aura amenée vers le Shadok pour explorer non pas du cinéma, mais bien des jeux vidéos. L’occasion alors d’arpenter…

Le Festival Européen du Film Fantastique va fêter ses 10 ans en beauté

Du 15 au 24 septembre, Strasbourg va vibrer pour les 10 ans du tant attendu Festival Européen du Film Fantastique (FEFFS). Un programme particulièrement alléchant cette année, d’autant que 10 ans, ça se fête. Véritable incontournable pour tous les amoureux de cinéma de genre et des autres, le FEFFS s’annonce comme le joyeux rendez-vous de…

Southern Gothic, portrait d’une Amérique rongée par le mal

Le cinéma américain est celui que l’on croit connaître le mieux. Celui des héros invaincus et éternels, où la violence finit toujours par être réprimée par la justice, la bonté et le courage. Nation idéale prête à accueillir la veuve et l’orphelin d’un mal qui ronge l’humanité. Terre promise et bienveillante des héros surhumains qui…

Aimer pour connaître

Pourquoi écrire quand on est pas légitime ? Le cinéma est un art. De celui qui élève l’âme et la conscience. De celui que l’on juge, et dont la critique est elle-même devenue une institution. Savoir manier les mots pour apprécier le génie à l’oeuvre. C’est un savoir , une connaissance qui peut-être enseignée avec…

La fiction gothique : le plaisir de l’effroi

Et le corbeau, immuable, est toujours installé, toujours installé sur le buste pâle de Pallas, juste au-dessus de la porte de ma chambre ; et ses yeux ont toute la semblance des yeux d’un démon qui rêve ; et la lumière de la lampe, en ruisselant sur lui, projette son ombre sur le plancher ;…

Cent films pour quoi ?

Difficile d’établir une liste de film quand on a rien vu. C’est pourtant la tâche étrange à laquelle m’a conviée le Cinéma Avec un Grand A. Une liste sous forme des 100 meilleurs, alors même qu’elle est absurde. Absurde car personnelle, subjective, et erronée pour la plupart d’entre vous. Absurde, car classer des films n’a…

L’Amant Double

Ce soir, je n’ai pas envie de prendre de distance. Ce soir, je dis je. Parce que c’est la spectatrice en moi qui a été touchée. Et je suis fatiguée. Cette après-midi, par ennui et par dépit, je suis au hasard allée voir L’Amant Double de François Ozon. Non, je n’ai rien vu de lui….

We can be heroes

On devient ce que l’on voit. Les histoires de que l’on écoute nous ouvrent sur le monde, une réalité qu’on ne comprend pas toujours. L’enfance, c’est ce moment où l’on se confronte pour la première fois à une réalité merveilleuse. Les héros de notre enfance sont ceux qui nous apprennent le monde. Ses valeurs, ses…