La La Land

J’avais rarement vu des gens si heureux dans une salle de cinéma. Oui, je. Ce je maudit de tous les blogueurs cinéma un tant soit peu sérieux. Ce je qui veut faire croire que l’on est incapable d’assumer une totale objectivité devant un film. Qui décrédibilise. Que l’on méprise, car on ne parle pas au…

Intriqués

On l’a vu ensemble pour la première fois, et j’en avais déjà parlé ici. Ce qui est bien, c’est qu’on est unanimes. J’ai revu ce soir Only Lovers Left Alive, un long métrage de Jim Jarmusch avec lequel j’étais tombé en amour lorsque je l’avais vu pour la première fois il y a bientôt un…

In-betweeness

  Je n’en doutais déjà plus, mais je crois que je suis en train de tomber amoureuse de Scarlett Johansson. La faute à Her , où elle n’était qu’une voix envoûtante. A Under The Skin, où sa découverte progressive du corps humain m’a fascinée. Et la faute à Sofia Coppola aussi, avec Lost In Translation….

Meet me in my minds

Ça faisait une éternité que ce film m’intriguait énormément, et j’ai enfin fini par céder. Tout m’intriguait. Déjà le titre : Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Rien que le titre me fait rêver. C’est souvent comme ça en fait, souvent je tombe par hasard sur un film dont je tombe immédiatement amoureuse du titre…

Devil Inside Radcliffe

Bon alors aujourd’hui, laissez moi vous parler d’un film ABSOLUMENT génial. Hier, je suis enfin allée voir Horns d’Alexandre Aja. Alors autant vous dire que j’avais… peur. Car oui, Alexandre Aja pour ceux qui ne le savent pas, c’est La Colline a des yeux  film que je ne regarderai pas tant j’en ai entendu parler…

Her

Bon alors je crois que je vais être clair dès le début, Her de Spike Jonze est véritablement mon coup de coeur de l’année ( même si j’ai adoré d’autres films, celui-ci surpasse de loin et serait classé dans ma top liste au même titre que The Grand Budapest Hotel ). Je me souviens avoir…

Le monstre humain

En fait, je me demandais quel était le film qui m’a rendu obsédée par le cinéma. Et il se trouve que c’est Edward aux mains d’argent, de Tim Burton. Je ne savais pas du tout qui était Burton, c’était il y’a pas mal d’année déjà. C’était le premier film que j’ai emprunté à la médiathèque,…