Sexisme, cinéma et blogosphère

«Il y a eu quelques exceptions mais pour la plupart, j’ai été surprise par la représentation des personnages féminins dans ces films. J’espère qu’en incluant plus de femmes dans l’écriture, nous aurons plus de femmes comme celles que je rencontre dans ma vie quotidienne. Des femmes qui sont entreprenantes, qui ont du pouvoir, qui ne…

Le Festival Européen du Film Fantastique va fêter ses 10 ans en beauté

Du 15 au 24 septembre, Strasbourg va vibrer pour les 10 ans du tant attendu Festival Européen du Film Fantastique (FEFFS). Un programme particulièrement alléchant cette année, d’autant que 10 ans, ça se fête. Véritable incontournable pour tous les amoureux de cinéma de genre et des autres, le FEFFS s’annonce comme le joyeux rendez-vous de…

Aimer pour connaître

Pourquoi écrire quand on est pas légitime ? Le cinéma est un art. De celui qui élève l’âme et la conscience. De celui que l’on juge, et dont la critique est elle-même devenue une institution. Savoir manier les mots pour apprécier le génie à l’oeuvre. C’est un savoir , une connaissance qui peut-être enseignée avec…

L’Amant Double

Ce soir, je n’ai pas envie de prendre de distance. Ce soir, je dis je. Parce que c’est la spectatrice en moi qui a été touchée. Et je suis fatiguée. Cette après-midi, par ennui et par dépit, je suis au hasard allée voir L’Amant Double de François Ozon. Non, je n’ai rien vu de lui….

La Mélodie du Bonheur

Entendre un film. Le voir dans ses notes, dans sa douce mélodie. Se repasser des souvenirs d’un instant, d’une scène, d’une parole. Se faire un film, un autre peut-être dans son cœur. Se laisser bercer par des images mentales. Un film, c’est des images chantées. Des mouvements mélodieux. Un fantasme animé. On se met à…

Souvenir d’une émotion perdue

Dans la nuit noire, on s’ouvre à soi même. Les images lumineuses nous abandonnent dans notre propre solitude.  Face à l’illusion du temps, les sentiments inavoués se dévoilent. On devient plus vrai, plus sincère, plus-. Devant le vacarme assourdissant des ténèbres, on se retrouve face à nous-même. On se découvre des joies, des peines, des…

[TAG] Liebster Awards ou l’intérêt de parler de moi

Le Liebster Award est un tag permettant de mettre en lumière des blogueurs qui méritent d’être découverts. Le but ? Raconter 11 choses sur soi, répondre aux 11 questions du blogueur qui vous a nominé, et poser à son tour 11 questions à 11 autres blogueurs. Finalement, tenir un blog sur le cinéma, et donner son…

La La Land

J’avais rarement vu des gens si heureux dans une salle de cinéma. Oui, je. Ce je maudit de tous les blogueurs cinéma un tant soit peu sérieux. Ce je qui veut faire croire que l’on est incapable d’assumer une totale objectivité devant un film. Qui décrédibilise. Que l’on méprise, car on ne parle pas au…

S’enfermer dans le noir

Viens, on va au cinéma ce soir. Pour se retrouver, pour passer du temps ensemble. La phrase en soi semble être contradictoire. Passer du temps côte à côte, se taire dans le noir et attendre. Curieuse activité de groupe. Pourquoi s’obstine-t-on à voir des films au cinéma ? Pour le bon son, vous me direz….

Bilan 2016

La fin de l’année est toujours un moment étrange, presque hors du temps. Le temps de faire un bilan. Du temps (invraisemblable ) passé assis dans l’obscurité d’un cinéma. Pour les amoureux du cinéma, et pour tous les autres, c’est le moment de revenir sur ce qui nous a passionné cette année. Et comme chaque…

An Alien Encounter

Pour mieux voir Premier Contact, il ne vaut mieux rien savoir, et y aller à l’aveugle. Si ce n’est pas déjà fait, je vous encourage vraiment à le faire. Ce que vous voulez savoir réside dans les mots suivants. Le film est brillant, passionnant et stimulant. Maintenant, à vous d’aller chercher vos propres réponses. Lorsque…

A History Of Violence

Nicolas Winding Refn est un de ces réalisateurs dont la touche artistique fascine comme elle rebute, mais ne laisse pas indifférent. Prétentieux, génial, vide, fascinant. Le cinéaste semble avoir connu un regain d’intérêt avec Drive auprès d’un public plus large, pour ensuite paradoxalement plonger dans un cinéma de plus en plus abstrait et contemplatif, privilégiant…