Say Goodbye to the President

  22 NOVEMBRE 1963. Dallas. L’assassinat de JFK. Tout le monde a vu, tout le monde sait. La mort d’un président américain. Un événement devenu presque fictif, qui ne fini pas d’obséder. Pourquoi faire revivre une tragédie connue de tous, 54 ans plus tard ? Pour ne pas oublier. Pour la gloire. Pour commémorer. C’est…

La La Land

J’avais rarement vu des gens si heureux dans une salle de cinéma. Oui, je. Ce je maudit de tous les blogueurs cinéma un tant soit peu sérieux. Ce je qui veut faire croire que l’on est incapable d’assumer une totale objectivité devant un film. Qui décrédibilise. Que l’on méprise, car on ne parle pas au…

The Art of Fiction : Nocturnal Animals et A Monster Calls

Les adaptation littéraires au cinéma sont bien plus courantes qu’elles n’y paraissent, et c’est loin d’en être une mauvaise chose. On reproche trop souvent au cinéma contemporain de ne plus savoir créer du contenu original, se laissant aller à la facilité de l’adaptation. Le travail d’adaptation, ce n’est sûrement pas transformer chaque mot en image….

S’enfermer dans le noir

Viens, on va au cinéma ce soir. Pour se retrouver, pour passer du temps ensemble. La phrase en soi semble être contradictoire. Passer du temps côte à côte, se taire dans le noir et attendre. Curieuse activité de groupe. Pourquoi s’obstine-t-on à voir des films au cinéma ? Pour le bon son, vous me direz….

Bilan 2016

La fin de l’année est toujours un moment étrange, presque hors du temps. Le temps de faire un bilan. Du temps (invraisemblable ) passé assis dans l’obscurité d’un cinéma. Pour les amoureux du cinéma, et pour tous les autres, c’est le moment de revenir sur ce qui nous a passionné cette année. Et comme chaque…

[Télégramme] Vie quotidienne des guerriers de l’espace

Je suis intimement convaincue que les mots sont autonomes. Qu’ils font sens par eux-mêmes. Il m’est parfois difficile, pour des raisons qui m’échappent, d’écrire un véritable argumentaire pour un film. Parce que l’émotion, parce que la subjectivité, parce que mes connaissances ont des limites. Parce que je ne suis pas critique et que j’ai beaucoup…

An Alien Encounter

Pour mieux voir Premier Contact, il ne vaut mieux rien savoir, et y aller à l’aveugle. Si ce n’est pas déjà fait, je vous encourage vraiment à le faire. Ce que vous voulez savoir réside dans les mots suivants. Le film est brillant, passionnant et stimulant. Maintenant, à vous d’aller chercher vos propres réponses. Lorsque…

Dead Man

On a besoin de se raconter des histoires. Pour combattre notre propre solitude. Pour combattre la mort. Des mots, des personnages, des récits tellement fous qu’ils traversent le temps, et le disloquent. Ces voix que l’on s’oblige à écouter le soir, dans le lointain silence de notre solitude. Ces êtres de papiers qui se parlent et…

Hacksaw Ridge

Pourquoi ? Quel est ce besoin nécessaire de faire revivre les atrocités d’un passé qu’on ne connaît que de nom ? Pourquoi cet attrait si particulier pour une violence inouïe ? Un film devient un acte de survivance, une histoire que l’on raconte et qui traverse le temps. C’est aussi un devoir de mémoire, celui…

The Sound and the Fury

Regarder une série demande du temps. C’est l’attente perpétuelle d’une échéance qu’on idéalise, mais qu’on redoute à chaque instant. On mène une double vie. Des personnages devenus nos semblables, des amis de longues dates. Jusqu’à ce que la mince frontière se brouille. Une obsession. Jamais assez. Encore. Une obsession. De la mort. De l’occulte. Du…

[Télégramme] Les Sentiments de Mademoiselle Snowden

Je suis intimement convaincue que les mots sont autonomes. Qu’ils font sens par eux-mêmes. Il m’est parfois difficile, pour des raisons qui m’échappent, d’écrire un véritable argumentaire pour un film. Parce que l’émotion, parce que la subjectivité, parce que mes connaissances ont des limites. Parce que je ne suis pas critique et que j’ai beaucoup…

A History Of Violence

Nicolas Winding Refn est un de ces réalisateurs dont la touche artistique fascine comme elle rebute, mais ne laisse pas indifférent. Prétentieux, génial, vide, fascinant. Le cinéaste semble avoir connu un regain d’intérêt avec Drive auprès d’un public plus large, pour ensuite paradoxalement plonger dans un cinéma de plus en plus abstrait et contemplatif, privilégiant…