The Shining

Qu’est ce qu’il a de si particulier Shining Déjà, c’est une adaptation du roman de Stephen King. Alors je ne l’ai pas lu  et pas mal de monde accuse Kubrick de ne pas avoir été assez fidèle au livre. A vrai dire, je n’en ai strictement aucune idée, et c’est pourquoi je vais parler du film comme il est.

Shining  c’est donc l’histoire de Jack Torrance , écrivain, et qui devient le gardien de l’Overlook Hotel. Il y emmène donc sa femme, et son fils Danny, qui possède un pouvoir, le Shining et qui accessoirement parle avec son index, Tony. Sauf que l’hôtel a déjà connu des évènements bien sinistres et Danny est effrayé à l’idée de devoir y résider ..

Afficher l'image d'origine

Concrètement, le film suit un scénario assez banal car ça raconte l’histoire d’une famille isolée de tout. Ce qui est intéressant, c’est que d’habitude, le danger vient de l’extérieur. En effet, généralement, soit la famille est attaquée par des psychopathes qui galopent en liberté dans la nature, soit ce sont des évènements surnaturels qui sont liés au lieu. Ici, c’est juste la famille qui pète complètement un câble, notamment à cause de la solitude. Alors oui, il y’a toujours cet ambiguïté de savoir si il y’a une malédiction ou non, ce qui est possible puisque l’hôtel est quand même construit sur un ancien cimetière indien ( quelle idée aussi ). Mais faut avouer que Jack Torrance est déjà flippant dès le début, même dans la voiture au tout début, ce type me fait déjà peur.

Au fond, le film est assez ambigu sur ce point. Est-ce que Jack est déjà fou au début, ou est-ce que l’hôtel a une sorte de pouvoir sur lui ? J’aurais tendance à dire qu’il est déjà bien fou dès le début. Sauf erreur de ma part ( ce qui est possible ), Wendy elle ne voit pas de choses surnaturelles, Seul Danny et son père les voient. Mais faut aussi rappeler que Danny a un étrange pouvoir de  » médium  » et pressent pas mal de choses, en plus de parler à Tony. Hallucinations ou non, ça reste un grand mystère, même si on peut s’accorder que les évènements précédents sont pas mal glauques.

Afficher l'image d'origine

En fait, ce film joue avant tout sur la tension. Contrairement aux films qu’on peut voir aujourd’hui ( pas toujours mais en majorité, faut l’avouer ), on ne se contente pas de sursauter. Mais l’ambiance du film est très pesante et ça monte crescendo pour atteindre son paroxysme dans une scène devenue culte de chez culte et parodiée de nombreuses fois. La musique stridente, Danny qui déambule dans les couloirs avec son tricycle, ses visions, tout ça fait que c’est effrayant. Et c’est très efficace, et que parfois on ne s’y attend pas vraiment. C’est génial quoi.

Et puis ce qui est assez surprenant dans ce film, c’est que la plupart des scènes se passent en plein jour. On a l’habitude d’associer film d’horreur avec nuit. Ici, il fait quasiment tout le temps jour. Comme quoi, c’est pas seulement une question de temporalité. C’est surtout que l’hôtel lui même est bien flippant. C’est presque un personnage à part entière, qui a une histoire et qui persécute les gens. Il s’est déjà passé pas mal de choses assez horribles auparavant, comme si il était déjà frappé d’une malédiction. Et puis il est immense cet hôtel, tellement immense qu’on en devient claustrophobe. Come si chaque porte contenait un secret horrible. Enfin, tout la famille est isolée par la tempête de neige. Tout ce qui les rattache à l’extérieur, c’est une radio. Sinon, ils sont coupés du monde. Et c’est la solitude qui est effrayante.

Afficher l'image d'origine

Être coincé avec Jack Torrance, ça fait peur. Déjà comme je le disais, je le soupçonne d’être un peu fou d’entrée de jeu. En tous cas, il le devient complètement par la suite. A cause du lieu, de l’ambiance, de la solitude, de la malédiction, de lui même. Ce qui est vraiment effrayant dans ce film, c’est lui. Ce mec est juste carrément flippant. Il a déjà le regard d’un psychopathe en puissance, et même quand il essaye d’être gentil, il me fait peur.

Danny aussi est flippant, mais à sa manière. Déjà un gosse qui parle à son doigt, c’est bizarre. Mais quand son doigt lui dit des choses avec une drôle de voix et qu’il s’appelle Tony, ça ça fait peur. Ensuite, il est capable de voir ce qui va se passe et a des visions cauchemardesques, ça aussi ça fait peur. Mais alors quand il fait du tricycle et qu’il décide d’aller dans la chambre 237, ça c’est le pire. Sale gosse, on t’avait dit de pas l’ouvrir. En attendant, il savait ce qui allait se passer.

Afficher l'image d'origine

En fait, dans ce film, tout est flippant, le père, le fils, l’hôtel, l’ambiance, même la neige fait peur. Si Kubrick avait déjà bien révolutionner la science-fiction avec 2001, l’Odyssée de l’espace, il remet en cause les ficelles même du cinéma d’horreur. C’est efficace et pour une fois, la menace vient des personnages eux-mêmes. Au fond, Shining c’est flippant psychologiquement et pas pour autre chose. Et c’est un film très mystérieux en soi, surtout comme le laisse penser le tout dernier plan. Alors, malédiction ou juste simple folie, c’est ça la vraie question.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s