Noé, ou le naufrage d’Aronofsky

Il me laissait perplexe, ce film sur Noé.  Mais j’avais toujours un petit espoir, une petite voix qui me disait  » Oui mais c’est Aronofsky « . Aronofsky, c’est quand même le type qui a fait le film le plus déprimant de la galaxie, Requiem for a Dream  et celui qui a passé l’envie à tout le monde de devenir danseuse dans Black Swan. C’est quand même deux films assez géniaux et j’ai bien ma préférence pour le dernier, alors Noé, ça pouvait peut-être marcher. Ouais mais faire un blockbuster avec un récit biblique, l’idée du siècle ? La bande-annonce, bon, pas trop convaincue. Mais vous me direz, la bande annonce de Black Swan ne laisse pas franchement présager un cauchemar pareil, et je m’attendais en fait à voir un petit film sur la danse tout tranquille, l’erreur de ma vie. Alors j’aurais bien aimé me tromper complètement sur la bande annonce, j’avais l’espoir d’un truc complètement dingue. Ben non ..

Afficher l'image d'origine

Mais il t’es arrivé quoi Aronofsky pour que t’en arrives là ? Je t’aimais bien moi, mais là, désolée, j’arrive vraiment pas à te suivre. J’ai vraiment eu un gros problème avec ce film.

Bon alors pour commencer, je vais laisser de côté la dimension religieuse du film. Je ne peux pas considérer cela comme un critère, le film raconte l’histoire de Noé, c’est donc sans grande surprise qu’on s’attend à ce côté religieux. Alors aurait-il possible de mettre de côté cette dimension, je ne sais pas et à vrai dire je ne suis pas là pour refaire le film. Donc laissons tout d’abord le côté religieux du film pour s’attarder sur ce qu’est le film en lui même.

Bon, je dois avouer que j’ai déjà un problème avec l’affiche elle-même. Autant les affiches de ses films précédentes, je les trouvais simples, mais très efficaces. C’est quoi cette affiche de gros blockbuster, sérieusement ? Le héros face à son combat, c’est un peu facile à mon goût. Bon, j’exagère peut-être, mais moi ça me pose déjà un petit problème.

Afficher l'image d'origine

Je suppose qu’il n’est pas très utile de rappeler l’histoire de Noé, car elle reste dans l’ensemble la même que dans la Bible.

Alors par où commencer ? Je voudrais commencer par dire que ce film est très plat. Je ne l’ai pas trouvé  super intéressant en fait. Or le problème, c’est que le film se veut et se présente comme un blockbuster, comme un divertissement. Car si ça avait été un film d’auteur chinois sur la crise industrielle, oui, là peut-être que c’est pas le truc le plus intéressant du monde, et de toutes façons c’est pas le but visé. Mais ici le film se veut comme étant un divertissement, et il doit logiquement divertir le peuple. Et c’est assez difficilement le cas.Ce qui pose dès le départ un  gros problème pour le film.

Afficher l'image d'origine

Mais pourquoi c’est si long ? Bonne question. Pendant la construction de l’arche, il ne se passe pas grand chose. C’est le moment où Noé est content d’être l’élu, parce qu’ils sont purs, et les autres c’est tous des méchants. Cela change par la suite, et heureusement, mais la première partie est un peu niaise en fait. Elle est entrecoupée par les visions de Noé, et c’est un peu ce qui sauve l’affaire. Mais ça ne représente qu’une très mince partie du film malheureusement. J’en retiens une, que j’ai trouvé plutôt réussie dans laquelle Noé voit l’anéantissement des hommes et elle a justement quelque chose d’assez effrayant. Moi j’aurais bien aimé qu’il pousse plus loin cet aspect, ça aurait peut-être apporté une nouvelle dimension au film.

Afficher l'image d'origine

Là où le film tient plus ou moins sa promesse, c’est qu’il s’intéresse au personnage de Noé. Car en effet, il pose tout de même une question assez intéressante, à savoir, faut-il agir selon son devoir ou selon son amour ? Et puis, pourquoi être sauvé tandis que tous les autres doivent périr sous nos yeux ? En fait, ce sont les deux questions essentielles de ce film. Noé est donc partager entre son devoir envers Dieu ( ou même simplement la morale, si on enlève la dimension biblique ) et l’amour de sa famille et de l’humanité. Alors oui, une fois isolé son arche, Noé perd juste un peu les pédales et ne sait plus à quel saint se vouer ( sans mauvais jeu de mots ). Mais là où ça me pose problème, c’est que ça reste assez superficiel. Oui Noé se rend compte que tout le monde n’est pas si gentil, y compris lui et sa propre famille, mais je trouve que ça va pas assez loin. Aronofsky, c’est quand même le roi du personnage névrosé, et on pense facilement à Nina qui elle perd complètement son identité. Or ici, ça ne va pas assez loin, il me manque justement le côté névrosé du personnage. Forcément, c’est peut-être moins évident car ici il s’attaque tout de même à un récit religieux, avec lequel on ne peut pas faire n’importe quoi, mais il n’empêche que sans cela, le film est plat. Il y’a un effort pour, mais ce n’est pas suffisant à mon humble avis.

Le rôle des femmes dans ce film est lamentable. Elles sont inutiles, hystériques, pleurnichardes, et n’ont qu’un but reproductif. Le film se passe dans des temps anciens, mais c’est réellement déprimant ( et surtout agaçant ) d’entendre les filles hurler à la mort tout le long.  Surtout quand on pense à l’un des fils de Noé, qui cherche juste uniquement une femelle  et qui fini par se vexer de ne pas en trouver une.

Afficher l'image d'origine

Point positif dans mon coeur, le film se passe en Islande, et vous pouvez admirer les magnifiques plages de Vik. Autre problème personnel, le début du film se passe dans le Sud et après le déluge, Noé et sa famille se retrouvent dans le … Sud. Un grand voyage en somme, vous n’êtes pas sensé le savoir, mais ça m’a fait plutôt rire.

Au fond, j’aurais bien voulu que Aronofsky assume ce qu’il fait et aille vraiment jusqu’au bout car ça reste fade et malheureusement, il sera très rapidement oublié, contrairement à ces autres films qui continuent de nous hanter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s